EMDR

Charpentier Alexandra

Psychologue

Pour qui?


Bien que cette technique puisse être utilisée dans d'autres domaines, j'utilise l'EMDR pour les douleurs chroniques ou troubles anxieux (phobie, stress post-traumatique, TOC...) liés à un ou des traumatismes répétés (harcèlement, violences, victime d'un accident, témoin d'un accident...)



Quel est le lien entre un traumatisme et ces pathologies?


Notre cerveau contient un système qui permet de "digérer" les émotions vécues, qu'elles soient positives ou négatives, afin de pouvoir les accepter et vivre sereinement avec. Malheureusement, notamment dans le cadre d'émotions négatives, lorsqu'elles  sont en trop grosse quantité, ce système peut faire une "indigestion" et, au final, recracher cela. Ces émotions restent donc stockées dans un coin du cerveau et continuent de se faire entendre en influençant négativement tout ce que nous vivons. Nous pouvons, par exemple, développer des troubles anxieux ou même développer des douleurs chroniques (les émotions qui s'expriment par le corps...)



Et l'EMDR dans tout ça...


Dans l'EMDR, le thérapeute va cibler et récupérer cet amas non digéré, réactiver le "système digestif" et , de manière assistée, relancer le processus de digestion de ces émotions. Cela implique, malheureusement, de revivre en partie ces émotions. Raison pour laquelle, avant de réactiver cela, le thérapeute mettra à disposition du patient toute une série d'outils de relaxation qui lui permettront de retrouver calme et sérénité si cela venait à être trop pénible. De plus, il est important de souligner que le patient reste maître de sa thérapie et peut arrêter une séance à tout moment.


L'EMDR demande en générale plus de temps (variable d'une personne à l'autre) que d'autres thérapies hypnotiques  car elle n'utilise pas la suggestion et nécessite 3 étapes plus ou moins longues selon les cas:

1. l'identification de tous les amas traumatiques (l'idéal étant de prendre suffisament de temps pour ne pas oublier de morceaux) ,

2.  la mise en place d'outils de relaxation

3.  et, pour finir, un nettoyage en profondeur.


MAIS, si aucun amas  n'a été oublié, à moins d'un nouveau trauma, aucun symptôme ne doit réapparaître.